Vrai ou faux : le froid peut-il vraiment nous faire tomber malade ?

undefined 11 janvier 2024 undefined 12h42

Lucie Guerra

« Habille-toi chaudement, tu vas attraper froid ! » Cette phrase, on l’a déjà tous·tes entendue de la part de nos parents, nos grands-parents, nos oncles, nos tantes et même parfois nos potes. Dans l’imaginaire commun, lorsque les températures baissent, le risque de tomber malade augmente automatiquement. Mais est-ce vraiment le froid le responsable de nos rhumes, angines, grippes et autres pathologies ?


Froid VS Virus

On est d’avance désolé·es de casser toutes vos croyances, mais il est temps de rétablir la vérité. Non, le froid n’est pas la cause de vos maux d’hiver. Si vous tombez malade, la seule raison qui l’explique est l’arrivée d’un petit virus dans votre organisme. « S’il est vrai que le froid est propice à la circulation des virus, on ne tombe pas malade à cause du froid, mais bel et bien parce que l’on contracte un virus », explique Camille Fourcade, infectiologue à l’alliance des cliniques Clinavenir, à La Dépêche.


Une responsabilité partielle

« Quoi ? Mais c’est pas vrai, si je sors sans écharpe, je suis directement malade le lendemain », nous direz-vous. Et vous n’avez pas complètement tort. Il existe bien un lien entre maladies et basses températures. Une étude menée par l’université de Harvard et publiée le 5 novembre 2022 dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology montre que le froid impacte l’immunité antivirale nasale. Autrement dit, les virus peuvent plus facilement se frayer un chemin dans votre corps parce que le froid diminue partiellement votre immunité.

Pour appuyer leurs propos, les chercheurs ont analysé la muqueuse nasale de participants à l’étude et un produit reproduisant une infection virale. Puisque la température nasale baisse de 5° quand la température extérieure chute, certaines muqueuses ont été placées dans un environnement à 37° et d’autres à 32°. La preuve n’a pas tardé à faire surface : quand la température est plus faible, la production de vésicules extracellulaires permettant d’attaquer les bactéries est moindre et donc les défenses sont affaiblies.

Morale de l'histoire, s'il n'est pas entièrement responsable de vos pathologies d'hiver, le froid peut quand même avoir une influence sur votre organisme et vous faire tomber malade. Alors à vos gants, bonnets et écharpes !