Une carte interactive pour acheter des fruits et légumes directement au producteur

Thomas Gamstaetter

Le 23 mars dernier, le premier ministre Édouard Philippe annonçait l’interdiction des marchés en France, privant un grand nombre de paysans de leur habituel canal de distribution.


Que faire de tous ces produits maintenant que les marchés ont fermé, et surtout, comment les vendre et continuer à gagner sa vie malgré tout ? Si la fermeture des marchés a une raison avant tout sanitaire, elle met sur le carreau la majorité des paysans et agriculteurs français pour qui le marché est habituellement le principal canal de vente.

Pour aider les agriculteurs français et se fournir en bons fruits et légumes, une carte interactive a été créée où sont recensées toutes les initiatives qui se mettent en place, partout en France : vente à la ferme, distribution de paniers, points de collecte, épiceries paysannes, AMAP qui ouvrent leurs portes au public, marchés ayant obtenu une dérogation du préfet… Aujourd’hui, il est absolument essentiel que les hommes et femmes qui travaillent chaque jour pour nous nourrir puissent écouler leurs stocks, ou certains risquent de ne jamais s’en remettre sur le plan financier.

Intitulée "Vive le marché vert", la carte est participative, ce qui signifie que chacun peut partager les initiatives qu’il connaît autour de chez lui et permettre aux autres de soutenir, eux aussi, les petits producteurs. Utiliser ces nouveaux canaux de distribution, c’est soutenir une agriculture respectueuse des hommes mais aussi d’un modèle économique vertueux où les produits sont vendus à prix justes tout en rémunérant correctement l’agriculteur. Soutenons-les !

Plus d'infos

Fin des articles