#NoelSansAmazon : une pétition pour privilégier les commerces de proximité

  • Sarah Leris
  • Conso
  • Publié le 17 Novembre 2020 à 11h50
© Mel Poole

Les signataires invitent à ne pas commander ses cadeaux de Noël sur la plateforme, lui préférant les commerces de proximité ou les cadeaux faits maison.

« Cher Père Noël, cette année, nous prenons l’engagement d’un #NoëlSansAmazon » ; ainsi commence la pétition, signée par un large spectre d’artistes, d’assos et d’élus de gauche en faveur des commerces de proximité. Anne Hidalgo, François Ruffin, Philippe Geluck ou encore l'asso Greenpeace, tous luttent contre l’omniprésence d’Amazon à l’heure des achats des cadeaux de Noël.


Un appel à des lois plus strictes pour le géant du numérique

La pétition, largement partagée sur les réseaux sociaux, dresse un constat des conséquences sociales, fiscales et environnementales d’Amazon sur la société, et réclame, en plus du boycott de la plateforme, des lois qui freinent son développement en France : interdiction de nouveaux entrepôts, lois « qui mettent fin à la concurrence déloyale et à l’injustice fiscale entre les mastodontes du numérique et les commerces physiques et de proximité » et « surtout, surtout, des dirigeants politiques qui osent lui faire face, qui osent mener la bataille contre ces "adversaires de l’État" ».

Les signataires incitent à préférer une alternative qui soutient les entreprises françaises en shoppant ses cadeaux dans des commerces de proximité, ou à préférer le durable et l’économie circulaire en les fabriquant soi-même. Quelques jours plus tôt, des libraires avaient co-signé une tribune appelant à la mise en place d’une taxe exceptionnelle sur les ventes d’Amazon avec « l’urgence de stopper l’expansion du géant du e-commerce ».

Fin des articles