Les tickets de caisse à moins de 10 € bientôt interdits ?

Terminés, les petits papiers blancs que tu entasses au fond de ton porte-monnaie et qui t’encombrent pendant des mois, voire des années, avant que tu ne te décides à t’alléger en balançant tout d’un coup sans jamais les relire.


À partir du 1er février 2020, le gouvernement compte interdire la délivrance systématique de tickets de caisse pour les achats inférieurs à 10 €. Car les tickets de caisse ont fait leur temps. D’abord, parce qu’on a désormais l’intégralité de nos dépenses et recettes (enfin, surtout nos dépenses) en ligne, et qu’un coup d’œil sur notre téléphone suffit à nous faire prendre conscience de tout ce qu’il nous reste (et surtout, ce qu’il ne nous reste pas) au 6 du mois. Mais surtout, le ticket de caisse fait partie de ces petits objets du quotidien devenus parfaitement inutiles et écologiquement catastrophiques.

Depuis des décennies, ce petit bout de papier automatiquement offert à la suite de chaque achat a certes fait ses preuves dans le cas où un remboursement est nécessaire. Hormis ces rares cas de figure, il est le plus souvent inutile et représente un déchet qui pourrait être évité.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par zdechet (@zerodechet_) le

Bien sûr, il sera toujours possible d’avoir un ticket de caisse si on le demande, mais celui-ci ne sera plus délivré automatiquement. Pour une somme inférieure à 20 €, ils pourraient être amenés à disparaître en 2021, et pour ceux de moins de 30 €, en 2022.

Voilà une bonne initiative pour l’environnement, mais aussi pour notre santé, les tickets de caisse étant soupçonnés de contenir des perturbateurs endocriniens.

Fin des articles