Des scientifiques créent le premier alcool écoresponsable à base de petits pois

Des scientifiques créent le premier alcool éco-responsable à base de petits pois © Ziga Plahutar

Vendredi matin. T’as la tête à l’envers, les yeux qui se ferment, un début de nausée et un bon gros mal de crâne. C’est tout à fait normal, quand on sait que la veille, tu as ingurgité la collection complète d’alcools vendus dans la petite supérette qui traîne en bas de chez toi. Maintenant qu’il est 14h et que la fête est finie, tu as des pensées noires, tu pries pour que tes potes fêtards ne t’appellent plus jamais pour boire « juste un verre ». Ne te laisse pas abattre mon petit bonbon, on a trouvé la solution pour (enfin) faire la fête de façon écoresponsable. Par contre, on ne peut rien faire pour ton bon vieux mal de tête…

Tu es un amateur de Gin to’, parce que c’est un cocktail rafraîchissant, simple et jamais décevant. Et on te comprend, malheureusement il est aussi très polluant. Pour réduire l’empreinte écologique du gin, des scientifiques de l’Université d'Abertay Dundee et du James Hutton Institute en Écosse ont créé un alcool à partir de petits pois. Oui, tu as bien lu.


Un gin à l'empreinte carbone négative

Baptisé "Nàdar", qui signifie "nature" en gaélique, ce nouveau gin est le premier à être écoresponsable avec une empreinte environnementale bien plus faible que les gins distillés traditionnellement à partir de blé. Mieux encore, chaque bouteille de Nàdar a une empreinte carbone de -1,54 kg CO2e, ce qui signifie qu’il évite plus d’émissions de dioxyde de carbone qu’il n’en crée. « Les boissons traditionnelles comme la bière et le whisky sont produites à partir de céréales qui nécessitent beaucoup d'engrais artificiels. Cela a un impact sur les émissions de gaz à effet de serre et le changement climatique », explique Graeme Walker, professeur à l'Université d'Abertay, à Mashable.

Contrairement au blé, le petit pois n’a pas besoin d’engrais synthétiques nocifs pour l’environnement pour se développer. Il est donc un excellent choix de culture pour des raisons environnementales et de biodiversité. Concernant le parfum, pas de panique, le gin n’a pas du tout le goût de petits bois. Te voilà rassuré.e.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Arbikie Farm Distillery (@arbikieusa) le


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
À consommer avec modération. 

Fin des articles