5 astuces pour que vos plantes survivent pendant les vacances

5 astuces pour que vos plantes survivent pendant les vacances ©Léon

Chaque été, la même histoire se répète. Personne ne peut s’occuper de vos plantes vertes pendant les vacances. Résultat : vous les abandonnez sans eau et les retrouvez complètement assoiffées, défraîchies et desséchées. Rassurez-vous, on a trouvé la solution.

Vos plantes, vous les avez chouchoutées toute l’année, ce n’est pas pour les laisser mourir cet été. Et puisqu’on vous voit mal prendre l’avion avec votre ficus et que bizarrement aucun de vos potes ne s’est proposé pour passer une semaine de 15 août, vous vous retrouvez tout angoissé. Voici donc nos précieux conseils pour ne pas laisser mourir vos plantes adorées. Pas la peine de dire merci, ça nous fait plaisir. 

Prendre soin de vos plantes avant le départ

Première étape, et pas des moindres : laisser vos plantes dans le meilleur état possible avant le fameux départ en vacances. Pour réussir au mieux cette mission, arrosez-les régulièrement une à deux semaines avant, retirez les mauvaises herbes, feuilles et fleurs fanées. L’emplacement de la plante sera également primordial pour assurer sa survie. Ne les placez pas en face d’une fenêtre, elles pourraient brûler, mais ne fermez pas non plus vos volets, vos plantes ont besoin de lumière ! Pour les longues absences, vous pouvez les placer dans une pièce fraîche et humide comme la salle de bain ou installer un grand récipient d’eau dans la pièce de votre choix pour humidifier l’air. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ????????? (@charmainelacoste) le


Moins d’une semaine d’absence
 

Les billes d’argile

Vos plantes devraient survivre facilement à cette courte absence. Pour les aider un peu, vous pouvez placer des petites billes d’argile entre le pot et le cache-pot. Comme elles stockent l’eau, elles sont humides et abreuvent votre plante préférée sans bouger un seul pouce et avec tout ce dont elle a besoin : minéraux, phosphore, azote, potassium… Où les trouver ? Fastoche, dans n’importe quelle grande surface ou boutique spécialisée.

L’eau gélifiée

Si vous avez une âme de chimiste, vous pouvez mélanger un gramme d’agar-agar ou une feuille de gélatine alimentaire dans un bol l’eau pour l’épaissir. Laissez-le reposer pendant 4h au frigo, votre eau devra avoir la consistance d’une gelée. Il vous suffit ensuite de placer le bol à l’envers sur la terre de la plante le jour du départ et l’eau s’écoulera lentement.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Chez Madame DZ (@chez_madame_dz) le


Deux à trois semaines d’absence

Le système de goutte à goutte

Simple et peu coûteuse, cette technique d’arrosage nécessite uniquement une bouteille d’eau et une aiguille. Vous pouvez adapter la taille de la bouteille en fonction de la durée de votre absence. Pour deux à trois semaines, on vous conseille une bouteille de 2 L et 5 L pour une plante gourmande en eau. Commencez par percer des petits trous dans le bouchon de la bouteille. Placez ensuite votre bouteille directement dans le pot en enfonçant le bouchon dans la terre. Vous devez bien sûr percer le fond de la bouteille sans quoi l’eau ne s’écoulera pas. Pensez également à tester votre système quelques jours avant de partir afin de surveiller le flux d’eau. Si vous n’avez pas le courage de bricoler cette installation, sachez qu’il existe des kits de goutte à goutte à 10 € dans n’importe quel magasin de bricolage.

L’arrosage à la mèche 

Même topo que pour le système de goutte à goutte précédent : un objet du quotidien fait le travail à votre place. Le principe est simple : remplir un gros récipient d’eau, le poser à côté de votre plante, y mettre un bout de la pelote de laine, une ficelle ou un lacet et placer l’autre bout enfoncé dans la terre. Veillez à bien enterrer l’autre extrémité dans la terre suffisamment profondément pour que toutes les racines en profitent. Le fil va faire office de tuyau d’arrosage et offrir à vos plantes un apport régulier en eau, suffisamment pour supporter une absence de deux à trois semaines. Pratique hein ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par L’arroseur arrosé?? (@arroseur.arrose) le


Plus d’un mois d’absence
 

Le pot à réserve d’eau 

Là, ça devient compliqué, mais avec un pot à réserve d’eau vous pouvez partir en vacances l’esprit tranquille. Ce système original permet aux plantes de prendre soin d’elles-mêmes durant de longues semaines grâce à un pot autosuffisant. La plante peut ainsi y puiser l’eau dont elle aura besoin pendant votre absence. Attention tout de même à ne pas y installer des plantes à racines longues qui pourraient traverser la grille, tremper dans l’eau et entraîner un sur-arrosage.

Fin des articles