Une escapade eco-responsable dans une tiny house au milieu des champs

  • Sarah Leris
  • Environnement
  • Publié le 30 Septembre 2020 à 12h23
© Parcel Tiny House

Avec l’arrivée de l’hiver et la fermeture des lieux de fête, on se voyait déjà hiberner jusqu’à l’année prochaine, faute de savoir quoi faire. C’était sans compter sur Parcel, le bon plan pour partir en week-end en amoureux. Au programme, une tiny house en plein cœur des champs, pour un séjour éco-responsable en accord avec nos valeurs.

Direction Saint-Émilion pour découvrir la première tiny house de Parcel et se reconnecter à la nature, se recentrer sur les bonnes choses de la vie et sur la simplicité. Car c’est bien connu, le minimalisme rend heureux, et Parcel nous le prouve.


Une empreinte écologique minimale

Ne vous attendez pas à trouver là une chambre d’hôtel classique, oubliez le wifi, et laissez-vous charmer par les trésors que cette cabane éco-responsable minimaliste a à offrir. Là, au milieu des terres d’exploitants agricoles, il vous faudra une petite âme d’aventurier pour passer la nuit au cœur de la nature.

Dans cette maison de 15 m2 100 % autonome, tous les équipements sont présents pour déconnecter le temps d’un week-end de charme en bonne compagnie. Lit double, cuisine, draps et serviettes, le confort est présent, mais toujours éco-responsable. Amis de la nature, vous allez être servis ! Panneaux solaires, système de récupération et de filtration des eaux de pluie, toilettes sèches, compost utilisé par l’agriculteur… On est écolo ou on ne l’est pas, en tout cas promis, on y est bien.


Un menu local travaillé avec les agriculteurs du coin

Et parce que les surprises ne s’arrêtent pas là, Parcel s’installe dans les régions de France les plus gourmandes et invite les agriculteurs locaux dans la combine. À Saint-Émilion, par exemple, on déguste un grand cru qui vient de la propriété sur laquelle on passe notre séjour, on grignote un granola bio préparé avec amour par la cantine bio bordelaise Lichen Café, on boit un jus de fruits artisanal signé le pressoir des Chartrons à Bordeaux…

Derrière Parcel se cache la pétillante et hyperconnectée Géraldine, qui, de retour en France après avoir vécu en Australie, compte bien importer ce style de vie proche de la nature ici. Et en profiter pour faire redécouvrir aux Français en mal de nature leurs plus belles régions. D’ailleurs, pour chaque séjour passé dans la Tiny House, l’agriculteur qui nous prête ses terres perçoit une commission qui lui permet de rentabiliser l’exploitation tout en soutenant un hébergement respectueux de l’environnement. Bingo.

Plus d'infos

Fin des articles