Le gouvernement dévoile son plan chasse et c’est une catastrophe

  • Sarah Leris
  • Environnement
  • Publié le 9 Janvier 2023 à 16h51
© Kyle Glenn

Lundi 9 janvier, le gouvernement a dévoilé ses nouvelles mesures pour réguler la pratique de la chasse. Alors que de nombreuses personnalités et associations avaient réclamé des mesures concrètes, aucune n’a été retenue.

Le gouvernement se foutrait-il de nous ? Il faut croire que oui. Son nouveau "plan chasse", dévoilé ce lundi 9 janvier, était largement attendu pour réguler la pratique. Des associations et personnalités avaient réclamé un certain nombre de mesures concrètes, que nenni : les mesures annoncées par le gouvernement sont loin, très loin de ce qu’il aurait pu imposer aux chasseurs.

Le nouveau plan chasse, donc, commence par interdire de chasser en étant alcoolisé, ce qui était légal jusqu’alors. Il était temps. Il prévoit aussi que tous les chasseurs soient obligatoirement formés à la manipulation des armes d’ici 2029, impliquant donc que ce n’était pas le cas jusque-là.


Des mesures inutiles

Autre décision, la mise en place d’une application qui permettra au chasseur de signaler sa zone de battue, et donc au promeneur de l’éviter. Une aberration quand on connait le nombre d’accidents qui arrivent hors de ces zones et le nombre de personnes tuées dans leur jardin, sur la route… Et encore faudrait-il que chacun utilise l’application avant de tirer.

Depuis plusieurs jours, des personnalités avaient appelé le gouvernement à prendre des mesures concrètes, comme l’instauration d’un jour sans chasse par semaine, l’interdiction des armes les plus dangereuses, la fin de la chasse à courre, des sanctions plus graves concernant les accidents de chasse… Rien n’a été retenu. Ou comment céder – à nouveau – à la pression des lobbys.

Fin des articles