La fin des pubs dans les boîtes aux lettres

  • Lila D
  • Environnement
  • Publié le 3 Mai 2022 à 18h37

Tenter d’ouvrir sa boîte aux lettres et ne pas y arriver à cause de ces maudits prospectus, oui, c’est extrêmement frustrant. Et encore plus frustrant de devoir les jeter quand on a un minimum de conscience écologique. La bonne nouvelle ? Le dispositif Oui Pub sera mis en place pour expérimentation dans 15 territoires français.

Pour le moment il s’agit de 13 collectivités dont Bordeaux, l’agglomération d’Agen, Grenoble-Alpes-Maritime, la métropole du Grand Nancy et d’autres , auxquelles se joindront Troyes et Dunkerque. Elles seront les premières en France à interdire la publicité dans les boîtes aux lettres, à moins d’avoir une mention « Oui pub » sur sa boite aux lettres. L’interdiction entrera en vigueur le 1er février 2023, pour une période de test de trois ans.

Une initiative venue des citoyens

L’expérimentation de cette interdiction découle des propositions de la Convention citoyenne pour le climat : 150 citoyens avaient proposé d’arrêter totalement la distribution de publicité dans les boîtes aux lettres. À l’issue de la dite période de test, un comité s’occupera « d’évaluer l’impact de l’expérimentation sur la production et le traitement des déchets papier, ses conséquences sur l’emploi, sur les secteurs d’activité concernés, sur les comportements des consommateurs, mais aussi sur les éventuelles difficultés de généralisation d’une telle mesure ». Une chose est sûre, l’impact écologique lui, sera moins grand. Une nouvelle réjouissante pour la planète !

Fin des articles