Nuit de l'eau : une nocturne solidaire dans plusieurs piscines parisiennes

iStock

Le samedi 28 mars se tiendra la 13e édition de la nuit de l'eau dans 230 piscines participantes à travers la France. Les fonds collectés lors de l'événement, organisé par la Fédération Française de Natation au profit de l'UNICEF soutiendront les actions d'eau et d'assainissement à Madagascar.

De 17h à minuit, 230 piscines en France resteront ouvertes au public et mettent en place des animations festives, éducatives et solidaires, au profit des enfants à Madagascar et de leur accès à l'eau. Pour la sixième année consécutive, l'événement est parrainé par Laury Thilleman, miss France 2011 et Camille Lacourt, cinq fois champion du monde. Les deux personnalités seront présentes le 28 mars à la piscine de Vanves.

 

Améliorer l'accès à l'eau potable à Madagascar

 

Depuis 2008, la Fédération Française de Natation et UNICEF France oeuvrent pour améliorer l’accès à l’eau potable pour les enfants les plus vulnérables. Cet événement sportif et solidaire a pour but de sensibiliser le grand public à l’importance de l’accès à l’eau, ressource clé pour les populations du monde entier et de collecter des fonds afin de financer les programmes d'UNICEF. Après le Togo et Haïti, les fonds collectés lors de la Nuit de l'Eau soutiendront les actions d'eau et d'assainissement à Madagascar. 

La Nuit de l'Eau fait écho a la journée mondiale de l’eau du 22 Mars qui a pour objectif de sensibiliser sur l’importance de l’accès à l’eau et sur les enjeux liés à cette ressource clé. 
Laury et Camille seront présents le 28/03 à Vanves pour participer à la Nuit de l’Eau !
 On retrouve à Paris les piscine Jean Boitoux (12e), Armand Massart (15e), Jacqueline Auriol (8e) ou encore de la Butte Aux Cailles (13e). A Montreuil, le stade nautique Maurice Thérez, à Saint-Ouen, le centre nautique Auguste Delaune ou aux Lilas, la piscine Mulinghausen participent également à l'événement. Retrouvez ci-dessous la carte des établissements participants.

La Nuit de l'Eau
Plus d'infos

Fin des articles