Paris prend des mesures pour protéger la biodiversité de ses parcs et jardins

L'incroyable faune et flore du parc Monceau ©Istock

On a tous été émus par la famille de renards ayant élu domicile en plein cimetière du Père-Lachaise, par les canards se baladant place de la République ou encore, par les petits cygnes qui sont nés, il y a quelques jours à peine, au bord du canal de l'Ourcq. Ça tombe bien, la Ville a décidé de prendre une série de mesures visant à protéger et développer la biodiversité dans ses parcs et jardins.

Depuis la mise en place du confinement, les signes de la nature réinvestissant le milieu urbain sont nombreux. Eh oui, la biodiversité a repris ses droits en toute tranquillité dans les parcs, jardins et cimetières parisiens. La Ville de Paris entend bien protéger ces écrins de nature sur le long terme grâce à la mise en place de plusieurs mesures, dont la création de lieux de nidification, le développement de la flore locale ou encore, la création de micro-habitats naturels pour les insectes et les oiseaux.


Laisser libre cours à la nature

Des pelouses seront préservées en periode estivale et automnale afin de permettre aux insectes pollinisateurs de trouver pollen et nectar en quantité. C'est d'ailleurs dans ce même objectif que la Ville laissera les sous-bois pousser librement ainsi que les feuilles et branchages tombés au sol (des espaces notamment propices aux vers de terre).


Plus de refuges à oiseaux et insectes

Les plantes grimpantes seront maintenues pour offrir gîtes et lieux de nidification. La taille des arbustes se fera après floraison au profit des insectes pollinisateurs et la tonte au pied des arbres sera plus tardive, afin que ces herbes servent de refuge à de nombreux oiseaux et insectes.


Plantes sauvages et végétalisation des zones humides

Enfin, les plantes sauvages auront toute leur place dans les interstices des éléments bâtis, sur les murs, les clôtures, les allées des parcs et jardins. Il y aura également un effort de végétalisation des zones humides ; en effet, les mares et lacs des parcs et jardins sont des lieux de prédilection pour la biodiversité.


On ne sait pas vous, mais nous on se réjouit de la réouverture des parcs et jardins mardi prochain, l'occasion de découvrir toute cette biodiversité insoupçonnée. Des panneaux pédagogiques seront même installés devant tous ces espaces pour nous informer de la présence d'espèces protégées.

Fin des articles