Très rare, un phoque roux discriminé par son espèce aperçu en Russie

  • Lisa B
  • Environnement
  • Publié le 10 Septembre 2020 à 14h57
@Vladimir Burkanov

Sur une île en Russie, un phoque très rare, roux et albinos, a fait son apparition. Sa différence pourrait l’exposer à la discrimination de la part des autres phoques de son espèce.

Le biologiste des mammifères marins Vladimir Burkanov a fait une découverte incroyable : un phoque partiellement albinos et roux aperçu lors d'une excursion sur l'île de Tynleny, dans la mer d'Okhotsk. Pourvu de nageoires roses, de yeux bleus et d’une fourrure rousse, le phoque est d’une rareté incommensurable ; on estime les chances d’en voir un à une hauteur de 1 sur 100 000. Le fait est qu’il s’agit d’une maladie non génétique, puisque ce type de phoque est en incapacité de se reproduire à cause de sa très mauvaise vue, comme le précisent les scientifiques.


Le vilain petit canard des phoques

A cause de sa différence, les scientifiques précisent que le phoque roux est considéré comme « le vilain petit canard » des phoques. Sa couleur rouquine et ses yeux clairs le rende sujet à la discrimination : «  Ce phoque a l'air bien nourri et très actif, sa mère lui a donc donné beaucoup de lait. Mais les autres phoques ne prêtent pas trop attention à lui, ce qui montre que quelque chose ne va pas », explique le biologiste Vladimir Burkanov. Les scientifiques se sont néanmoins rendu compte que le phoque n’était pas victime de violence, mais surtout de rejet de la part des autres phoques.

Vladimir Burkanov a également précisé que le phoque serait bientôt recueilli dans un delphinarium s'il continue d’être systématiquement rejeté par sa colonie. On croise quand même les doigts pour que ce petit bout de chou puisse s’intégrer avec le temps… 

Fin des articles