COP 25 : Record battu des émissions de gaz à effet de serre

© Torsten Kellermann

Ce 25 septembre, l’ONU a publié un rapport s’intéressant aux gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère en 2018. Le résultat est alarmant : jamais les chiffres n’ont été aussi élevés.

Les gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère n’ont jamais été si importants. C’est le résultat de la dernière étude de l’ONU qui rend compte de leurs nouveaux records de concentration en 2018. Aucun signe de ralentissement n’est visible sur la concentration des gaz à effet de serre, pire, ils ont passé un nouveau palier.

Parmi les gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère, le dioxyde de carbone est le plus persistant, avec une concentration de +147% par rapport à l’année 1750, suivi de près par le méthane et les protoxydes d’azote. Du jamais vu.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Foro_Demos (@foro_demos) le

Ces gaz extrêmement nocifs pour la planète sont, sans surprise, présents en trop grosse quantité à cause de l’activité humaine. L’industrie de la viande et du bétail, qui représente 15% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, cause une concentration de méthane affligeante, tandis que le reste des industries sont la principale cause de la concentration de protoxyde d’azote. À une semaine du lancement de la COP 25 à Madrid, l’étude fait l’effet d’un pavé dans la mare pour des dirigeants censés réfléchir, et surtout agir, pour la protection de la planète.

Fin des articles