Des robots vont remplacer les dauphins dans les parcs aquatiques

Des robots-dauphins vont remplacer les animaux dans les parcs aquatiques ©borchee

Les numéros sont spectaculaires. Pourtant, il ne faut pas oublier que les animaux des parcs aquatiques sont (trop) souvent élevés dans des conditions difficiles voire inhumaines. Pour pallier le problème, deux entreprises viennent de créer des robots-dauphins pour remplacer les animaux.

Une nouvelle technologie permet de créer des robots-dauphins ultra-réalistes pour remplacer les animaux dans les parcs aquatiques et ne plus les forcer à réaliser des acrobaties. « Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos divertissements », affirme PETA dans son communiqué de presse. « Dans des parcs marins, des animaux intelligents et qui parcourraient de vastes distances dans la nature, sont obligés de nager en rond dans de l’eau traitée avec des produits chimiques. Ils sont également utilisés comme machines d’élevage pour créer des générations d’animaux captifs ».

Des dauphins dotés d’intelligence artificielle

Deux entreprises spécialisées dans la réalité augmentée et la production de technologies marines complexes ont créé ensemble un robot-dauphin pesant le même poids que son homologue, soit 270 kg environ, et doté d’une intelligence artificielle. Il peut ainsi plonger en eau peu profonde, remonter à la surface et simuler une respiration. « Des actionneurs électriques ont ensuite été ajoutés au squelette pour imiter le travail des principaux groupes musculaires du dauphin qui permettent au vrai animal de nager, tourner, plonger. Des mâchoires, des dents, des yeux et bien d’autres détails ont ensuite été ajoutés pour compléter le dauphin », explique Roger Holzberg de Edge Innivations à Sciences et Avenir. L’ensemble est ensuite recouvert de silicone et peint par un artiste.

Épargner les dauphins

Les animateurs pourront ensuite contrôler le robot-dauphin via des commandes. « Imaginez le type d’attraction que vous pourriez créer avec des grands requins blancs ou même un poisson du Jurassique ou un dragon fantastique qui sort de l’eau et crache du feu », ajoutent les créateurs du robot-dauphin. « Ces concepteurs visionnaires vont permettre d’épargner à des dauphins sensibles le calvaire d’être exploités pour des activités de "nage avec les dauphins" et d’être enfermés à vie pour divertir dans des parcs marins », déclare Marie-Morgane Jeanneau, porte-parole de PETA.

Fin des articles