Une semaine de grève pour le climat débute ce vendredi dans le monde entier

© Alexandros Michailidis - Shutterstock

La semaine internationale pour le climat se déroulera du 20 au 27 septembre. Plusieurs temps forts au programme, dont une grande manifestation à Paris et dans la France entière vendredi 20 et samedi 21 septembre.


Greta Thunberg, nouvelle icône de la lutte contre le réchauffement climatique, invite le monde entier à se mobiliser pour le climat ce vendredi. Ce sont surtout les jeunes qui sont sollicités pour faire cette grève d’une semaine, « pour mettre en pause l’espace d’une journée ce système économique. ». Les jeunes Parisiennes et Parisiens seront bien évidemment de la partie.

Ce vendredi, un grand rassemblement aura lieu à 12h30 place de la Nation, pour une marche qui débutera à 13h. Ensuite, rendez-vous au parc de Bercy de 14h à 18h pour une après-midi d’ateliers et de conférences au sein d’un village associatif animé par des assemblées citoyennes. Et à 18h, place à la fiesta pour une soirée engagée avec des concerts et des performances artistiques. En cette journée internationale pour le climat, Paris met le paquet.

En ce qui concerne la capitale française, la mobilisation ne s’arrête pas là. En effet, elle continuera le samedi, avec un rendez-vous fixé à 13h place Saint-Michel puis une marche à 14h.
En plus de Paris, de nombreuses villes du monde entier se mobiliseront durant toute la semaine. Des grèves et des marches seront notamment organisées à New-York, où les élèves et étudiants seront autorisés à manquer les cours.

Au total, ce sont plus d'un million d'étudiantes et d'étudiants qui seront excusés pour pouvoir manifester. En plus de New-York, des villes du Canada, du Brésil, de France, de Belgique et de partout en Europe sont mobilisées. En tout, plus de 2000 villes réparties dans 90 pays sont concernées par cette grande mobilisation. Semaine chargée pour les défenseurs de l’environnement, qui sera aussi marquée par le sommet de l’ONU sur le climat, qui est fixé au 23 septembre prochain.

Pour suivre l'évolution de cette grève mondiale, rendez-vous sur ce site.

Fin des articles