Il se fait voler son téléphone dans la jungle et retrouve des selfies de singes

  • Chloe D
  • Environnement
  • Publié le 29 Septembre 2020 à 18h24

On n'a pas tous la même vie. En Malaisie, un homme a été victime d’un vol de portable. Jusque-là tout va bien. Mais son enquête va le mener tout droit dans la jungle, et ce qu’il va découvrir est au-dessus de tout soupçon (en vrai c’est dans le titre).


Zackrydz Rodzi était tranquillement chez lui, prêt à passer une bonne nuit. Il pose donc son portable sur la table de nuit et s’endort paisiblement. Mais patatra, à son réveil le jeune homme ne retrouve que la coque de son portable. Premier réflexe : chercher un peu partout dans la maison (après tout on est tous un peu dans la lune) mais rien n’y fait, un vol a bien eu lieu.

Il demande donc à son frère de l’aider en faisant sonner la bestiole. Alors qu’il cherchent dans le jardin (?!), les deux frangins entendent une sonnerie venant de la jungle, juste derrière. Ni une ni deux, ils se mettent à chercher l’objet volé.

Après une fouille intempestive, le portable est finalement retrouvé avec, à l’intérieur, les preuves du vol et le faciès du voleur.

« J’ai ouvert la galerie de l’appareil photo, et boum. Tout était là, dit Rodzi. Photos, selfies. » (interview par The Dodo)

Il s’agit manifestement d’un singe avec un gros faible pour les selfies qui aurait volé le portable. Il n’y est pas allé de main morte : tête, gueule, jungle, potos, flou artistique et même des photos plutôt réussies (ouais il a fait une mise au point le gars)… Bref, il s’en est donné à cœur joie. Voyez plutôt :

Alors voilà, je pense que l’on peut s’accorder sur le fait que c’est une belle histoire, même si malheureusement le portable a fini par succomber à ses blessures… après nous avoir livré ses dernières heures en photo.

Rodzi gardera un bon souvenir de cette péripétie bien particulière. « C’est ok. Je ne peux pas le blâmer », dit-il. « Je n’aurais juste jamais pensé que c’était un singe qui avait volé mon portable. » (interview par The Dodo)

Fin des articles