Deux compagnies de train vont fusionner pour protéger l’environnement

© Shutterstock - Nick Fox

Notre empreinte écologique est de plus en plus lourde. À l’échelle mondiale, le trafic aérien est responsable de 5 % des émissions de dioxyde de carbone dans le monde. Pour contrer le phénomène, la SNCF souhaite fusionner deux compagnies pour faciliter le voyage en train dans le nord de l’Europe et concurrencer les compagnies aériennes low-cost.


Face à la hausse des émissions de CO2, la SNCF va proposer ce vendredi 27 septembre une nouvelle compagnie européenne qui fusionnera Thalys et Eurostar. Vous pourrez ainsi relier l’Angleterre et l’Allemagne dans un seul TGV avec des correspondances optimisées. Plus besoin de réserver des billets sur deux sites internet différents.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par #KINGS_TRANSPORTS (@kings_transports) le

Baptisé Greenspeed, le projet souhaite d’ici deux ans faire rouler les trains sans aucune énergie fossile, que 100 % des déchets produits soient recyclés et qu’un programme de reforestation y soit associé. « Si aujourd’hui Eurostar transporte 11 millions de passagers par an et Thalys 7,5 millions, la SNCF estime que leur fusion permettra d’augmenter le trafic d’environ 50 % en passant de 18,5 millions à 30 millions de passagers par an », explique Guillaume Pepy, le président du directoire de la SNCF au Parisien. De quoi pousser les passagers à prendre le train plutôt que l’avion et favoriser la préservation de l’environnement.

Fin des articles