Une colonie de manchots empereurs découverte grâce à des satellites

  • Agathe S
  • Environnement
  • Publié le 23 Janvier 2023 à 17h00
©️ Shutterstock - Pingouins sur les îles Falkland.

Et voilà une bonne nouvelle pour commencer la semaine : des traces de cette espèce menacée par le changement climatique ont été aperçues grâce à des images satellites. 

Vendredi 20 janvier, des chercheurs britanniques ont annoncé une nouvelle porteuse d’espoir pour la biodiversité. Des traces d’une nouvelle colonie de manchots empereurs ont été observées en Antarctique. Cette espèce, actuellement très menacée par le réchauffement climatique, risque l’extinction d’ici la fin du siècle selon les scientifiques.
En cause ? L’augmentation de la température de l’eau et de l’air entrainant une fonte des glaces inévitable.


Près de 500 membres dans la colonie

La découverte d’un nouveau groupe d’environ 500 manchots empereurs porte à 66 le nombre de colonies de cette espèce présentes le long du littoral de l’Antarctique, seule région du monde où les manchots empereur peuvent vivre et se reproduire. Une bonne partie de ces 66 colonies a été également découverte grâce à des images satellites. Sur ces dernières, ce ne sont pas les sphéniscidés eux même que les chercheurs ont pu observer, mais les traces marrons de leurs excréments dans la banquise. En octobre, l’Autorité Américaine en charge de la protection de la faune a classé cette espèce de manchots comme espèce menacée. Réjouissons-nous donc de cette découverte, sans pour autant crier victoire…

Fin des articles